Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2013

Business Angel se décline t-il au féminin ? la vidéo qui dit tout (www.entrepreneure.fr)

Vous habitez hors Ile de France et vous souhaitez intégrer Femmes Business Angels ? Merci de vous faire connaître en envoyant un email à vbc@femmes3000.fr

Un” business angel” est une personne qui investit ses propres capitaux dans une entreprise, la plupart du temps de façon directe et sous la forme d’une prise de participation minoritaire. Le financement n’est pas le seul apport du business angel qui tient aussi un rôle d’accompagnement du chef d’entreprise en mettant à sa disposition ses compétences et son carnet d’adresses. Actionnaire de l’entreprise dès la première heure, il fait partie des très rares acteurs qui osent prendre des risques à ce stade.

Composé d’investisseuses, le réseau ”Femmes Business Angels”(association loi 1901) est l’unique réseau de Business Angels au féminin en France et le 1er en Europe. Il répond au souci d’attirer les femmes dans une activité où elles sont très peu nombreuses, alors que notre économie a un besoin vital d’investisseurs en capital pour faire émerger des starts-up et les aider à  grandir. Ainsi en 2007 les femmes n’étaient que 3% en France contre 97% d’hommes dans cette population des business angels. Aujourd’hui elles sont 7%, ce qui est encore très faible. Pourtant les femmes ont autant que les hommes les compétences requises pour accompagner le développement des entreprises et les aider financièrement au moment le plus crucial de leur vie : la naissance et l’amorçage. Convaincre les femmes de s’intéresser aux jeunes pousses en leur montrant l’exemple est la raison d’être de Femmes Business Angels.

L’ association FBA est très liée à tous les réseaux féminins qui mènent des actions de promotion des femmes,mais ne pratique aucun ostracisme vis à vis des entreprises menées par des hommes, qu’elle finance largement.

fba.JPG

FBA fonctionne comme tous les réseaux de business angels procédant à un tri sélectif des dossiers avant de les présenter à ses membres. C’est un réseau généraliste qui traite les projets de tout secteur économique, à condition qu’ils soient innovants et qu’ils présentent un vrai potentiel. FBA qui co-investi régulièrement avec d’autres réseaux fait partie de la Fédération France Angels et en partage toutes les valeurs.

Pour en savoir plus, écoutez l'interview vidéo de Agnès Fourcade, présidente de Femmes Business Angels : cliquer ici

 (Article repris de www.entrepreneure.fr)

30/12/2013

Compte-rendu du Café de Flore de Femmes 3000 du 05/02/2013 : Francine LECA, chirurgienne, présidente de Mécénat Chirurgie Cardiaque-Enfants du monde

Par Monique Raikovic (email) | Télécharger la version pdf

photo_leca_petit_mail.jpgDense, directe et décidée, Francine LECA impose avec naturel sa présence à notre auditoire qu’elle parcourt d’un regard malicieux avant d’aborder la cause qu’elle ne se lasse pas de défendre : le développement de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque-Enfants du monde qu’elle a créée avec l’aide de Patrice Roynette, son filleul. Présenter cette association implique, bien entendu qu’elle parle de sa carrière de chirurgienne, ce qu’elle fait volontiers exprimant avec simplicité sa passion pour son métier. Une grande dame, Francine Leca… et une conteuse !

« Première femme spécialisée en Chirurgie cardiaque en France, le Professeur Francine Leca, ancienne interne des Hôpitaux de Paris, a été chef de service de Chirurgie cardiaque à l’hôpital Laennec jusqu’en 1989, puis à l’hôpital Necker jusqu’en 2003, enfin, à l’hôpital européen Georges Pompidou jusqu’en septembre 2006 », a rappelé Christiane Legrain. Soit trente-cinq années passées dans les blocs opératoires des services de Chirurgie cardiaque des hôpitaux parisiens de l’Assistance publique et plus de 6000 enfants et adolescents opérés ! Où trouver en soi une telle réserve d’énergie pour exercer aussi longtemps un métier  aussi exigeant ? Dans la passion qui, seule, permet de résister à la fatigue et au stress, évidemment.  Une passion professionnelle parfaitement maîtrisée, d’où l’impression de calme, de mesure mais aussi d’autorité qui émane de cette « Patronne ». Aujourd’hui, Francine Leca n’opère plus qu’une fois par semaine à l’hôpital européen Georges Pompidou. Ce qui lui laisse plus de temps pour défendre l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque –Enfants du monde qu’elle a créée en 1996.

Lire la suite

29/12/2013

Femina Index: Betting on Gender Diversity is a profitable SRI Strategy (Michel Ferrary, Corporate Finance Review, 08/2013)

2013CMJFeminaIndexFerrary.pngGender diversity is one of the main issues faced by corporations with regard to social responsibility.

In this paper, Michel Ferrary, a professor in leadership, human resources management , and organization at HEC Geneva (University of Geneva) and an affiliated scholar at Skema Business School in France, tries to answer the following question:  Do gender-diversified firms perform better or worse than the market?

"Gender diversity is one of the main issues faced by corporations in regard to social responsibility. All industr ies are concerned, and this quest ion is pertinent to half of the human population. Finding any evidence that gender diversity might contribute to a firm’s performance and stock price would be a strong lever in the endeavor to promote equal employment opportunity and to support SRI (Socially Responsible Investment).
Several financial analysts and scholars have already explored the gender diversity-performance relationship. Existing researches mainly analyze the relationship between the firm’s performance (growth, profitability, and stock price) and the propor t ion of women on the board of directors or on the executive committee. The focus on diversity at the top level is justified by arguing that strategic decisions determining the firm’s performance are taken at this level. However, exi s t ing research did not repor t any clear evidence in regards to the gender diversity-performance relationship. Conclusions are generally cautious. They mainly imply that no negative or positive relationship exists between gender diversity at the top level of firms and performance. They also emphasize that nothing can be robustly stated from a stat ist ical point of view.
These narrow conclusions are related to two methodological limitations. .../..."