Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2013

Compte-rendu du Café de Flore de Femmes 3000 du 11/09/2012 : Nathalie RHEIMS, écrivaine. «Laisser les cendres s’envoler»

Nathalie RHEIMS email petit.jpg

Nathalie Rheims est venue présenter le 11 septembre 2012 au Café de Flore de Femmes 3000 son roman intitulé « Laisser les cendres s’envoler », paru aux éditions Léo Scheer.  C’était, alors, son quatorzième et dernier ouvrage publié. Sans doute un quinzième est-il en préparation car cette auteure nous a dit ne plus pouvoir vivre sans écrire. Comme tout écrivain, elle puise la matière de ses récits dans son imaginaire qu’alimentent continument ses sentiments, ses expériences, sa culture, sa vie en somme.

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu associé, rédigé par Monique Raikovic (email)

Télécharger le compte-rendu en version pdf

UN ROMAN EST TOUJOURS UNE FICTION, À LA RIGUEUR, UNE AUTOFICTION.

La couverture du livre de Nathalie Rheims au titre mélancolique de « Laisser les cendres s’envoler » porte la mention « roman ». En définissant ainsi ce récit, l’éditeur indique au lecteur qu’il ne s’agit ni d’une autobiographie, ni d’un reportage journalistique, ni bien entendu, d’un témoignage destiné à un quelconque tribunal ! Certes… Mais, le personnage principal s’exprime à la première personne. D’où la propension irrépressible  du lecteur à voir l’auteure en ce personnage et ce, d’autant plus spontanément que le peu  qu’on sait de la vie de Nathalie Rheims se prête à ce rapprochement. 

Lire la suite